Add your thoughts here… (optional)

bobehfayi

A l’appel de l’humanité humaine la même rengaine

Nous en sommes l’écho le plus symétrique

Allez dire de telles belles éhontées choses aux peuples à la traine

Eux sont la terre ou poussent sur l’humus de la couardise vos zèles rendus dithyrambiques

Peuples fermentés dans les tréfonds de la vénération absolue du souverain rendu aux hommes par l’Esprit

Triste est de vous voir ainsi saisi aux cotes et au souffle de l’équilibre tutélaire

Malins enfants choyés pour servir l’ingratitude à la bonté qui a couvé vos souffles alors en dépit

Vous voilà trainant le grabat empestant vos indélicatesses somnambuliques vers l’éclipse solaire

Perdez vos Peuples pour vos gloires irriguées au nombrilisme

Nourrissez-vous de la détresse blafarde à la balafre architecturée de vos mains diaboliquement habiles

Allez aux banquets où l’on moque avec vous bouffon par excellence la faim de vos Peuples saignés au capitalisme

Accomplissez dans votre rôle d’amuseur qui…

View original post 106 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s